Les quatre mousquetaires de Saissac

Les quatre mousquetaires de Saissac dans le Corps Franc de la Montagne Noire

Comme les héros de Dumas, ils furent 4 saissagais à s’engager en 1944
dans le corps franc de la Montagne Noire.
Gaston Guilhem, Louis Portal, Aimé Clergue et Marcel Maurel.

4-saissagais.jpg

 

Gaston Guilhem

 guilhem.jpg

s’engage le premier juin 1944 dans le Corps Franc.
Il est ensuite incorporé au 3ème Dragons comme engagé volontaire pour la durée de la guerre.

 Le 3ème dragon est dissous par De Lattre et devient le premier septembre le 12ème R D R.
Régiment de Dragons de Reconnaissance, celui où servait de Lattre en 1914
et où il avait reçu un coup de lance  au visage. Ce régiment était équipé de chars anglais « Brenn-Carrier »,
il connut la dure bataille des Vosges et celle d’Allemagne.
Il stationna en particulier au bord du lac de Constance.

 Gaston Guilhem est démobilisé le  6 décembre 1946.

 

certificat-de-presence.jpg

 

Marcel Maurel

est mort en 1945, à Remiremont (Alsace)
tué par une balle plein front.
Il était parti avec ses camarades et était aussi au 12e R D R.

Il était le fils d’Adrien, sabotier à Saissac qui veuf avec 3 enfants
s’était remarié avec une Corbière elle-même veuve.
Ils avaient eu ensemble un fils Marcel.
Le père disait:
« avec ma femme on a huit enfants et pourtant on n’en a que sept ».

 

Louis Portal

était fils d’un gardien du canal du Midi résidant au Lampy.
Sa mère tenait le restaurant du Lampy.
Il était marié avec Marie Plaza de Cuxac Cabardès.
Il est décédé dans un accident.

 

Aimé Clergue

 clergue.jpg

 Brigadier-Chef au 1er Régiment de Dragons de Reconnaissance.
Mort pour la France le 7 décembre 1945, à l’âge de 20 ans.

"Ardent patriote, il s’engage en Août 1944
pour poursuivre l’ennemi et prendre part à la Libération de la France.

Maintenu par son idéal, il restera au service du pays,
mais un terrible accident le ravit à notre affection.

Alerté dans la soirée du 7 Décembre 1945,
un peloton de son escadron partait en opération de police dans la Forêt Noire.
A la descente d’un col, le conducteur de la chenillette qu’il dirigeait,
n’étant plus maître des leviers de commande, la laisse basculer dans le ravin.
Aimé, qui était chef de voiture ordonne à ses hommes de sauter
et saute lui-même le dernier, c’est alors qu’il est heurté par le véhicule,
frappé à la tête et le thorax comprimé, il avait cessé de vivre.

Il est mort en service  commandé à la tête de son équipage"
(Extrait de la lettre du Lieutenant).

Les parents d’Aimé Clergue, le père était charron (remplaçait Galibert),
la mère tenait l’épicerie « La Ruche »  qu’elle céda à  la famille Chiapelli.

Elle résidait ensuite sur la promenade,
maison occupée plus tard par Francis Daure.

 

a-clergue.jpg

 

inauguration-du-monument-aux-morts-du-c-f-m-n-a-saissac.jpg

rugby.jpg

Documents Jean Michel

Erick FANTIN sur Google+

Lampy saissac cpa cartes postales anciennes Aude Montagne Noire chateau

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

Depuis Sept 2015,
retrouvez moi sur:

http://saissacdantan2.e-monsite.com/

c'est la suite !

11-blason-aude.jpg

Ce blog à pour but de faire perdurer notre mémoire, aussi,
si vous détectez une erreur, si vous souhaitez ajouter un commentaire, si vous possédez des documents pouvant paraitre ici, ...
n'hésitez pas,

contactez moi
fantin.erick@bbox.fr
ou écrivez votre commentaire directement sur le site.

×