L'église de Saissac

SAISSAC

*****

Histoire de son église

 ***** 

Document établi par Monsieur Jean Martin,

d’ après une documentation historique rassemblée par le

Docteur Jacques Lemoine, M. Roger Martin et le Docteur Jean Michel.

Certains renseignements ont été puisés dans les archives de la paroisse.

 

080506-65-2.jpg

~Viguerie du Saissagues~

Chapelles et églises du vieux Saissac

 Le vieux Saissac pourrait dater du Vème siècle .
Les chapelles et prieurés sont en grand nombre autour du village . 

Chapelle Sainte Marie de Vernassonne (844)

La plus ancienne (mentionnée en 989) à laquelle succède l’église rurale de « Camporasso » (1249) puis le prieuré ou abbaye de « Campras » et son cimetière , régis par les bénédictins de Montolieu .

Quelques vestiges (route de Saissac à Carcassonne)

 Prieuré de Saint Pierre de Vernassonne

 Créé en 1100 , uni à la manse conventuelle des bénédictins de Montolieu

 Eglise de Saint-Estèphe ou « Etienne de Castillon »

(Lieu dit Bourriac)

Eglise fortifiée construite sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine, mentionnée dans un acte de l’abbaye de Montolieu, « Saniago » (1149 « Castilio » - 1152 « Castillo ») , donna son nom à une famille de seigneurs de Saissac , chevaliers lors de la Croisade des Albigeois .

 Eglise Saint Jean

 Située dans le cimetière actuel .

Une enquête de 1269 fait mention de l’église de « Saint Jean de Saissaguel » .

Trois pierres tombales dans le pavage de l’église .

Le cimetière est du XVIIème siècle .

Monastère ou prieuré de Labastide

 Antérieur au XIVème siècle .

Quelques vestiges (route de Saissac à Saint Denis)

 Abbaye de Compagne : Sainte Marie de Compagne ou Compania

(1145)

Fut par la suite transférée à Villelongue , commune de Saint Martin le Viel (1177) .

Abbaye cistercienne .

Très beaux vestiges du cloître et de l’abbaye .

 Tours Nègres

 Dites aussi Tours de San Iago (Saint Jacques) , à la limite des communes de Saissac et de Saint-Denis .

Xème siècle – Prieuré fortifié – Quelques vestiges.

 

 

~L’église~

(Points de repère avec les vicissitudes du temps)

 Dédiée à Saint Michel , patron des endroits escarpés . Ce culte se développe en 492 , lors de l’apparition du Saint au Mont Gargan (Italie) .

La partie la plus ancienne se trouve sur la façade sud . Un arc roman , encastré dans la maçonnerie , à côté d’un départ d’ogive doit être antérieur à la Croisade des Albigeois «(XIIème s.) .

A l’intérieur la base des piliers comporte des consoles . Les socles et châpiteaux de ces piliers son ornés de figurines ou feuilles d’acanthe , similaires aux détails architecturaux de l’église
 de Montolieu , ce qui la daterait du XIIème siècle (1290-1320) .

 

* 1568 -1588 *

 La ville de Saissac , suite à des troubles intérieurs , est prise et pillée par les huguenots .

L’église est brûlée , les prêtres massacrés .

Seul le château résistera aux attaques .

 * 1590 *

La garnison royale du château de Saissac est passée au fil de l’épée . Le village de Saissac et l’église sont pillés par le Duc de Joyeuse .

 * 1617 *

L’église actuelle est mentionnée comme paroisse , elle est dite de l’Enclos . Le porche de l’église est sans doute du XVème siècle . Il se trouvait jadis sur la face ouest de l’église et a dû être transféré lors de la construction de la 5ème travée à l’emplacement actuel . La statuette

de Saint Michel , ornant la partie supérieure du porche , à l’intérieur de celui-ci , est sûrement plus ancienne .

* 1673 *

Bénédiction du nouveau cimetière attenant à l’église (aujourd’hui disparu) ;
se trouvait sur l’emplacement de l’ancienne école des filles .

* 1742 *

Exécution du grand dais (aujourd’hui disparu) .

* 1743 *

Pavage de l’église qui comporte quatre travées .

* 1753 - 1755 *

Construction de la nouvelle sacristie , à droite du chœur . L’ancienne sacristie , à gauche , serait d’origine romane .


* 1761 *

Réfection des « Rozes » au-dessus des chapelles sud .


* 1765 - 1767 *

Construction de la 5éme travée . Réfection de la chaire à prêcher . Le Maître-autel est enfoncé sous la voûte du sanctuaire pour agrandir celui-ci .


* 1769 *

Réfection de la couverture de l’église qui s’était éffondrée .

* 1775 *

Pour augmenter le jour , on place de nouvelles « Rozes » .

* 1780 - 1787 *

Le couvert de l’église étant en mauvais état , des travaux de réfection sont effectués .

SOUS LA REVOLUTION
* 1793 - 18 prairial an II *

 L’église devient le « Temple de la raison » et les prêtres ont dû prêter serment le 27 sept 1792 .


* 1794 *

La sacristie est dépouillée de tous ses ornements qui sont portés à Carcassonne . L’horloge qui se trouvait auparavant dans la plus haute tour du village (Tour carrée de Porte Neuve) est placée dans le clocher .


* 18 mai 1794 *

Transfert des 3 cloches à Carcassonne et fermeture de l’église . Délabrement de celle-ci qui devient un temple décadaire et sert de salle de réunion communale .

* 21 février 1795 *

On recommence le service divin . On refait une voûte ogivale . L’horloge qui était sur la tour de Porte Neuve est placée dans le clocher de l’église .

* 1822 *

Dans un almanach du clergé , on relève que Mr Boisviel est curé de Saissac . Les succursales sont Brousses , Cuxac Cdès , St Denis , Fontiers Cdès , Lacombe et Fraisse Cdès .
Saissac appartient à la province ecclésiastique de Toulouse et Monseigneur De Laporte est évêque de Carcassonne .

* 1846 *

Dans un rapport sur l’état des églises de l’Aude , on note : « Eglise exposée à tous les vents et d’une parfaite régularité , mais offrant peu d’intérêt sous le rapport de l’art . Néanmoins sa construction gothique démontre son ancienneté . L’ensemble de la nef et du sanctuaire où se trouve le maître-autel , ainsi que les quatre chapelles latérales forment une croix très régulière .
L’église est divisée en cinq travées dont quatre appartiennent à la nef . Chacune d’elles est séparée par des arcs doubleaux de pierres taillées qui reposent sur des pieds droits dont les socles et châpiteaux sont ornés de figurines ou de feuilles d’acanthe » .

* 1884 *

Le conseil de fabrique reçoit l’autorisation de construire une voûte ogivale .

* 1896 *

Achat du chemin de croix actuellement en place pour la somme de 1444.95 frs obtenue par des dons .

NOTA :

Depuis 1980 , divers travaux de restauration sont effectués :

Réfection de la toiture et création de deux salles pour catéchismes sous la sacristie , par la municipalité .

Réfection de la chapelle du Sacré-chœur , des peintures du chœur et des deux absidioles .

Réfection du pavage du chœur et de la sonorisation , grâce à l’argent recueilli au cours des kermesse organisées par des bénévoles .

 Ces travaux vont être poursuivis au cours des prochaines années .

 

Plan de l’église

 

plan.jpg

  1. 1.        Tour de l’ancienne enceinte fortifiée du XII ème siècle « Tour Lemoyne » qui sert de clôcher . L’abside et les absidioles ont dû faire partie des vieux remparts .
  2. 2.        Sur la façade sud de l’église , accolé à la sacristie , la présence d’arcs boutants , témoins d’une fortification ancienne à éléments de construction de l’église romane .
  3. 3.        Côté sud , porte murée comportant un arc sculpté vestige d’une église romane édifiée à l’emplacement de l’église actuelle . Arc gothique pouvant figurer une ancienne entrée pour les châtelains .
  4. 4.        Clés de voûte sculptées des deux chapelles latérales du chœur .
  5. 5.        Pieds droits avec socles et châpiteaux ornés de chaque côté du chœur .
  6. 6.          L’église ne contient pas de pierre tombale des seigneurs de Saissac , depuis le XVIème  au moins , seules trois pierres de pavage de 1743 sont marquées : deux dans l’allée centrale , une dans la chapelle à gauche du chœur . A l’entrée de la sacristie , à gauche de la chapelle de Saint Antoine du Désert , inscription de 1780 figurant une pierre tombale .
  7. 7.        Fonds de chœur , vaste composition de Gamelin , peintre des batailles (1785) .
  8. 8.        Boiseries Louis XV de la chapelle sud , à droite du chœur et de la statue de St Antoine du Désert , invoqué pour guérir le « mal des ardents » au XIIIème siècle . Autel en marbre de Caunes Minervois (1728) .
  9. 9.        Vitrail de Saint Laurent sur le Gril , orné du blason de la famille Laurent , à qui appartenait la chapelle (1650) .
  10. 10.      Saint Michel , sculpture en bois doré , absidiole à gauche du chœur .
  11. 11.      Sainte Vierge , sculpture en bois polychrome , absidiole à droite du chœur .
  12. 12.      Saint Sébastien , sculpture en bois doré. Rétable en bois . A droite , porte d’entrée de l’ancienne sacristie de l’époque romane .
  13. 13.      Saint Roch et son chien , statue en bois peinte dont l’invocation à Saissac , remonte au XVIIIème siècle suite à une épizootie .
  14. 14.      Chapelle de Saint Jean Baptiste , tableau représentant les épousailles de la vierge . Statue en bois doré du saint tenant la hache qui lui coupera la tête .
  15. 15.       Chaîre en bois doré .
  16. 16.      Statue de Notre Dame de la Santé qui , revêtue de ses bijoux , était sortie à certaines époques de l’année .
  17. 17.      Statuette ornant la partie haute du porche à l’intérieur .  

60.jpg34.jpg35.jpg49.jpg50.jpg42.jpgp1060801.jpg

 

 

Erick FANTIN sur Google+

Lampy saissac cpa cartes postales anciennes Aude Montagne Noire chateau

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

 

Depuis Sept 2015,
retrouvez moi sur:

http://saissacdantan2.e-monsite.com/

c'est la suite !

11-blason-aude.jpg

Ce blog à pour but de faire perdurer notre mémoire, aussi,
si vous détectez une erreur, si vous souhaitez ajouter un commentaire, si vous possédez des documents pouvant paraitre ici, ...
n'hésitez pas,

contactez moi
fantin.erick@bbox.fr
ou écrivez votre commentaire directement sur le site.